La folle histoire de Billy Milligan, l’homme qui a inspiré le film "Split"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Son histoire est aussi glaçante que fascinante. Après avoir inspiré le livre du romancier Daniel Keyes, Les Mille et une vies de Billy Milligan, en 1982, et le film Split, signé M. Night Shyamalan, en 2017, Billy Milligan fait l'objet d'un nouveau documentaire, à découvrir sur la plateforme Netflix dès mercredi 22 septembre 2021. Billy Milligan, ces monstres en lui, retrace la vie d'un violeur en série, qui souffre d'un trouble dissociatif de l'identité. Vingt-quatre personnalités, aux genres, âges et centres d'intérêt différents, lui ont été diagnostiquées. "Ça m'agace qu'on m'appelle Billy mais je ne dis rien. Vraiment rien. Je ne suis pas Billy", déclare l'intéressé, dans un extrait du documentaire. En raison de ce trouble mental, il a été jugé non responsable de ses nombreux crimes.

Billy Milligan est né le 14 février 1955, à Miami Beach, aux États-Unis. Ses parents se sont séparés peu de temps après sa naissance, rapporte Vice. Il a frôlé la mort à un mois, en raison d'une tumeur à l'œsophage. Son père, un comique alcoolique, avec des problèmes d'argent et d'addiction au jeu, s'est suicidé avant ses 4 ans. Sa mère, Dorothy, a déménagé après ce drame, et s'est remariée avec un homme qui a abusé sexuellement de Billy Milligan, alors âgé de 8 ans. C'est dans ce contexte difficile que le petit garçon a développé des troubles de la personnalité, qui se caractérisaient par une discontinuité de l'intégration normale de la conscience, de la mémoire, de l'identité, de l'émotion, de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles