Comment fonctionne l'oxygénothérapie ?

L’oxygène est un gaz incolore et inodore qui compose 21 % de l'air que nous inspirons (le reste étant composé de 78 % d'azote et 1 % de gaz rares). Du fait de leur maladie, certaines personnes ne parviennent plus à en inhaler suffisamment, ce qui peut entraîner de graves dommages sur leur santé. L’oxygénothérapie consiste donc à enrichir l'air qu'elles inspirent en oxygène (de façon temporaire ou prolongée) pour afin d’améliorer le fonctionnement de leurs organes.

Rappel : quel est le taux normal d'oxygène dans le sang ?

La saturation en oxygène s'exprime en pourcentage. Elle peut être mesurée de deux manières différentes :

On peut mesurer la saturation artérielle en oxygène (SaO2), grâce à une prise de sang invasive dans une artère (méthode la plus fiable). Elle est considérée comme normale entre 94 et 99 %. Entre 90 % et 94 %, on estime qu'elle est insuffisante. Puis lorsqu'elle passe sous la barre des 90 %, on parle de désaturation en oxygène, une situation d'urgence. On peut aussi mesurer la saturation pulsée (SpO2.) à l'aide d'un petit appareil placé au bout du doigt, le saturomètre (méthode non-invasive mais moins précise). Selon cette méthode, on considère que la saturation en oxygène est normale entre 95 % et 100 %, et insuffisante en dessous de 95 %.

Définition : qu'est-ce que l'oxygénothérapie ?

L'oxygénothérapie...

Lire la suite