Le fonds d'indemnisation temporaire pour les tournages se précise

Faustine Chevrin
(Photo by Lionel BONAVENTURE / AFP)

Lors de son allocution le 6 mai dernier, Emmanuel Macron annonçait une "année blanche" pour les intermittents ainsi que la création d'un fonds d'indemnisation temporaire "qui pourra, au cas par cas, pour les séries, pour les tournages qui doivent être annulés ou reportés, nous aider à indemniser". L'idée prend doucement forme et devrait voir le jour le 1er juin. D’environ 50 millions d’euros, ce fonds qui sera géré par le CNC devrait soutenir financièrement le secteur du cinéma. Cela concerne bien évidemment les tournages, à l'arrêt depuis le début de la crise sanitaire, mais aussi les producteurs·rices qui devraient percevoir des aides, dont le plafond sera fixé d'ici les prochains jours, d'après les informations du Monde.

>> A lire aussi : Annonces de Macron pour la culture : pour Jeanne Balibar, “le diable est dans les détails”

"On aperçoit la lumière au fond du tunnel"

Pour Hugo Rubini, principal assureur des tourna

Lire la suite sur lesinrocks.com