Elles font le vin : Gabrielle Malagu, cheffe des caves des champagnes Gosset

Récemment promue cheffe de cave des champagnes Gosset, Gabrielle, pleine d’humour et d’allant, est passionnée par son métier et par les vins effervescents. De la Touraine à la Champagne en passant par la Bourgogne, itinéraire d’une femme déterminée…

Gosset est un beau navire : une production d’un million de bouteilles, environ 150 vignerons qui fournissent du raisin de qualité, 55 à 60 pressoirs dans toute la Champagne. Un défi qui n’effraie pas Gabrielle : le goût du vin et de la terre lui est venu petite, entre ses parents et ses grands-parents, agriculteurs et maraîchers. « Ma vie a été rythmée par celle de la nature, des saisons, des moissons. Mon grand-père avait gardé quelques vignes. J’étais déjà fascinée par le fait qu’à partir d’un cep on puisse obtenir des raisins, et par tout le processus qui mène au vin. » Très vite, son choix est fait, elle obtient un diplôme en sciences de la vigne, puis un diplôme national d’oenologie à Dijon. « Dans la foulée, on m’a proposé un poste de responsable de production des crémants Veuve Ambal à Beaune, de là a démarré mon histoire avec les bulles. »

Elle rejoint la Champagne en 2005 comme cheffe de cave pour les Vignerons d’Hautvillers, puis commence a collaboré avec Gosset en 2017. Ses journées sont chargées : le tour de l’équipe d’abord, les mails, les cadences de production. Puis ce sont les dégustations de vins clairs pour les assemblages. L’après-midi, elle part à la rencontre des vignerons qui vendent leurs raisins, fait un tour en cave pour vérifier le suivi des instructions laissées à ses équipes… Un vrai job de cheffe d’orchestre !

Et une reconnaissance de ses compétences avec cette nomination chez...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi