Des footballeurs ont enfilé un maillot de l'équipe féminine pour une excellente raison

Porter les maillots des équipes de foot féminines pour médiatiser l'Euro féminin de football qui aura lieu 6 au 31 juillet 2022 : c'est là l'intention de plusieurs équipes masculines professionnelles comme le Mannschaft (équipe d'Allemagne), la Roja (équipe d'Espagne) et les Diables Rouges (équipe de Belgique).

Ainsi, l'équipe masculine des Diables rouges de Belgique a enfilé le maillot des Red Flames, l'équipe féminine, lors du match de Ligue des Nations entre la Belgique et la Pologne le 8 juin dernier.

"Cette campagne va attiser l'enthousiasme de nos supporters pour le Championnat d'Europe et donner à nos féminines un coup de pouce supplémentaire pour se dépasser lors de cet Euro. Nous appelons tout le monde à passer en mode #FLAMETIME à la mi-juin", a souligné la RBFA, la Fédération belge de football.

Des inégalités qui perdurent

Au-delà de la médiatisation de l'événement, l'initiative vise aussi à sensibiliser aux inégalités qui perdurent toujours. En France notamment, la grande majorité des joueuses gagneraient encore moins de 2000 euros par mois, selon le magazine spécialisé So Foot. La revue rappelle également l'écart net de sommes perçues lors des compétitions mondialement réputées : en 2018, les Bleus étaient repartis avec un chèque de 400 000 euros chacun après la victoire de l'Euro, et les joueuses, arrivées en quarts de finale de leur Mondial, 40 000 euros.

Et pourtant, la visibilité et inclusion des footballeuses...

Lire la suite


À lire aussi

Ces révolutions féminines qui ont bousculé la décennie
Cette photo d'Harvey Weinstein menotté fait le buzz pour une excellente raison
Kate Winslet a refusé que l'on coupe une de ses scènes de sexe pour une excellente raison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles