Vous avez forcément mangé de la viande avariée cet été et vous l'ignoriez !

Pratique de la remballe en boucherie et supermarchés. Adobestock
Pratique de la remballe en boucherie et supermarchés. Adobestock

On ne mangerait jamais de la viande avariée… sauf si c’est à notre insu. Entre le scandale de l’affaire Castel Viandes en juin dernier et la récente enquête du média d’investigation Vakita, le sujet de la remballe, cette pratique qui consiste à remettre en vente une viande périmée grâce à des mécanismes bien huilés, fait de nouveau parler de lui.

A la maison, n’importe quel morceau de viande périmé finirait à la poubelle. Mais, à en croire les témoignages parus sur Vakita, Le Parisien ou encore FranceInfo, ce ne serait pas le cas dans les boucheries et les grandes surfaces où l'on fait nos courses quotidiennement. Si vous vous demandez de quoi sont composées les merguez, vous allez être servi. Lorsque Marie Lecoq, journaliste pour Vakita, demande à Laurent Richier ce qui l’a le plus choqué pendant ses 25 années en boucherie, il répond sans l’once d’une hésitation “Les merguez que je fabriquais avec de la viande avariée depuis 5, 10 jours”. Ca fait froid dans le dos, et ce ne serait pas un cas isolé.

La viande avariée remise en rayon

Une pratique isolée ? Détrompez-vous. D’après le témoignage de ce boucher, les cas seraient très courants. “[La remballe] est illégale. C'était fréquent. Dans tous les magasins où j'ai travaillés, il n'y en a pas un qui a quelque chose à ne pas se reprocher” entend-on sur Vakita. Même son de cloche du côté du média Le Parisien. Dans un article daté du 20 décembre 2021, on lit « Le problème est répandu, reconnaît Nicolas, 35 ans....

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Le guide de la viande de boeuf
Côte de boeuf à la Florentine
Quelle garniture mettre sur ma pizza ?