"La force du Festival d'Avignon, c'est son public"

·1 min de lecture

400 rendez-vous sur 21 jours. Après avoir été annulé l'an dernier à cause du coronavirus, le festival d'Avignon reprend ses droits dès lundi, et jusqu'au 25 juillet. Alors à la veille du coup d'envoi de la 75e édition, Olivier Py, le directeur de l'événement est très heureux d'emmener "la plus grande fête du théâtre international". Mais ce qui fait la véritable force d'Avignon, c'est son public", avance-t-il. "Un public authentique, populaire, socialement très métissé". Un point auquel Olivier Py est d'ailleurs très attaché, puisqu'il a mis en place "des tarifications particulières pour les jeunes, les étudiants, les bénéficiaires des minima sociaux". 

Avignon ? "Une utopie"...

Des éléments qui œuvrent pour que le Festival soit "une utopie", lâche le directeur.  "C'est extraordinaire de réunir une telle foule avec des objets qui témoignent de la vie, de l'esprit, de l'intelligence et du désir de connaître l'avenir, du désir de rencontre, de dialogue et tout simplement de culture. C'est quand même une très grande réussite. Je suis peut-être le seul théâtre au monde qui refuse du monde tellement de demandes de la part du public." 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

 

... et "une oasis pleine de sens"

Une popularité qui traduit, selon Olivier Py, "un besoin d'intelligence, de beauté, comme de l'air. Même si on est bombardé de sollicitations commerciales, de soldes et de Black Friday, le peuple veut la vérité et le sens. Et Avignon peut le lui appo...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles