Force musculaire : ne pas réussir ces gestes du quotidien pourrait être le signe d'une maladie grave

Soulever des haltères, porter un pack d’eau, ouvrir des bocaux… Si ces faits et gestes peuvent paraître simples à réaliser, ils nécessitent pourtant une certaine force musculaire. Rencontrer des difficultés pour les effectuer pourrait être un signe avant-coureur de certaines maladies.

C’est ce qu’expliquent des chercheurs de l’Université de Vienne (Autriche), dans une étude récemment publiée dans la revue British Medical Journal (BMJ) Open. Selon eux, la force musculaire serait un "puissant prédicteur de la mortalité". Ils ont donc mené une enquête afin de déterminer le lien entre le déclin de la force de préhension et l’espérance de vie restante.

Leur analyse est basée sur une étude longitudinale, appelée la Health and Retirement Study (HRS), menée entre 2006 et 2008. Les scientifiques ont effectué certains ajustements et sont ainsi parvenus à un échantillon de 8.156 individus, âgés de 50 à 80 ans. "En général, la force de préhension dépend du sexe, de l'âge et de la taille d'une personne" indique Sergei Scherbov, l’un des chercheurs à l’origine des travaux.

Son équipe et lui ont donc demandé aux patients de serrer deux fois de suite un dynamomètre avec chaque main. Les résultats sont sans appel : une force musculaire "légèrement inférieure" à la moyenne pourrait indiquer des problèmes de santé graves, pouvant entraîner une hausse des risques de mortalité.

Le test de la force de préhension, très facile à réaliser, pourrait ainsi "aider au diagnostic précoce de problèmes de santé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles