"Fort Boyard" : Amandine Petit en panique au moment de sauter dans le vide

·1 min de lecture

La belle au milieu des bêtes. Habituée à la jungle du concours Miss France, où la loi du plus fort prévaut, et au cirque infernal de l’élection Miss Univers, Amandine Petit était préparée de longue date à Fort Boyard. Car il est écrit depuis plusieurs années que la dernière reine de beauté soit confrontée aux terribles épreuves du divertissement de France 2 et à son éternel Père Fouras. Un passage obligé auquel la sublime normande aurait bien voulu appliquer son droit de veto, elle qui, sitôt son sacre validé, avait confié ses craintes quant à l’idée de se jeter dans l’arène. D’autant que son honnêteté, mâtinée de naïveté, lui a joué des tours puisqu’elle a commis l’erreur à ne pas faire avant d’embarquer pour La Rochelle : dévoiler ses pires phobies. Car, pour Fort Boyard, révéler avoir une peur abyssale du vide est le meilleur moyen de devoir l’affronter. Et cela n’a pas manqué puisque pour le deuxième numéro de cette nouvelle saison, diffusé samedi 26 juin 2021, Amandine Petit a dû faire face aux facéties des équipes de production.

En équipe avec sa mentor, Sylvie Tellier, mais aussi Bruno Guillon, Cécile Grès et deux vedettes de YouTube, la jeune femme originaire de Caen s’est dépassée pour ramener un joli pactole pour l’association Les bonnes fées. Et comme elle le redoutait, elle a été envoyée fissa par Olivier Minne effectuer un saut à l’élastique au-dessus du fort. Un classique du jeu. Et c’est une Amandine Petit tétanisée que les téléspectateurs ont retrouvé, pensant plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles