Fort Boyard (France 2) Olivier Minne : "Il faut venir au fort avec son âme d’enfant"

·1 min de lecture

L’ambiance est-elle plus détendue qu’à la saison précédente ?

Olivier Minne : Sincèrement, L’année dernière n’était pas si tendue que cela. Covid oblige, les choses avaient bien été cadrées, tout le monde avait joué le jeu. Il n’y avait pas de stress. Pourtant, il n’était pas encore question de vaccin. Cette saison, on continue de pratiquer les gestes barrières avec l’équipe. Les candidats ne sont pas masqués, mais ont tous été testés avant d’arriver au fort. Et j’ai reçu mes deux injections de vaccin.

Il a fallu, malgré tout, continuer à adapter certaines preuves…

Oui. On ne fait pas « La lutte dans la Boue », le contact est trop pr sent. Ce sera pour 2022. Mais les nouveautés sont trés sympas : la cabine téléphérique et son fond amovible promettent surprise et terreur. Nous continuons à mélanger l’amusant et l’effrayant, pour que les téléspectateurs ne cessent d’être surpris, comme les candidats.

À lire également

Olivier Minne : Ses douloureuses confidences sur sa traversée du désert

Avez-vous une épreuve préférée parmi les nouvelles ?

Non, chacune a son univers, sa spécificité Je suis comme un père à l’égard de ses enfants : je les aime tous.

Jean-Marc Généreux débarque dans... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles