"Fort Boyard" : un impressionnant candidat détruit le décor d’une épreuve, ses coéquipiers hilares

·1 min de lecture

L’édifice charentais a dû s’incliner face à une montagne. Une montagne de muscles nommée Jérôme Le Banner, champion de kick-boxing de son état et invité dans Fort Boyard pour la deuxième fois. Le samedi 10 juillet 2021, Philippe Etchebest n’avait pas effectué le déplacement jusqu’à La Rochelle pour faire rire les mouettes. Bien décidé à remporter le maximum de boyards pour l’association Pompiers solidaires, le célèbre chef reconnu pour son franc-parler avait constitué une armada de feu avec Elodie Gossuin, recordwoman des participations, Caroline Margeridon, Keen’V, Jean Tezenas du Montcel et donc Jérôme Le Banner. Le juré de Top Chef savait où il mettait les pieds puisque son dernier poulain, à qui il rend des dizaines de kilos, avait marqué les esprits des téléspectateurs du programme de France 2 en remportant en seulement une minute l’épreuve Excalibur. Vingt-cinq ans ont défilé depuis et Olivier Minne a pu s’apercevoir que celui qui raccrochera bientôt les gants n’était pas fait du même marbre qu’un participant lambda.

Choisi sur le défi de la banque, Jérôme Le Banner n’a eu que faire des règles d’usage et des sages conseils de ses coéquipiers, il a foncé bille en tête pour ramener la précieuse clé. "Je me considère comme un éléphant. C’était un peu compliqué quand il m’a fallu passer dans un trou de souri", a-t-il résumé dans un entretien accordé à TV Magazine, le 10 juillet 2021. Le musculeux athlète est entré dans le magasin de porcelaine avec l’habileté d’un pachyderme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles