Fort Boyard - Karima Charni : "Pour la première fois, il va y avoir une compétition entre deux équipes !"

Qu’est-ce qui fait que vous retournez presque tous les ans vous faire des frayeurs dans les couloirs du fort ?

Karima Charni : C’est la question que je me pose à chaque fois ! (Rires) En vrai, la réponse est simple : pour les associations pour lesquelles on se bat et que le programme met en avant, pour Alexia Laroche-Joubert, la productrice de l’émission, que j’aime d’un amour incommensurable, et pour les rencontres que j’y ai toujours faites. Je repars à chaque fois avec de nouveaux amis ! Il faut dire que l’adversité crée des liens assez forts et intimes !

À lire également

"Fort Boyard, c’est pas L’école des fans !" : Critiquée, la production défend cette nouvelle règle qui a scandalisé les internautes (VIDEO)

Ce soir, vous êtes exceptionnellement huit candidats, contre six normalement. Pour quelles raisons ?

Car, pour la première fois, il va y avoir une compétition entre deux équipes de quatre ! C’est un coup du père Fouras ! (Rires) On ne le savait pas en arrivant dans le fort, mais, rapidement, Olivier Minne a déterminé deux capitaines, Nicole Ferroni et Pef, qui ont ensuite formé leurs équipes. J’ai rejoint celle de Nicole et il a fallu redoubler d’énergie, car on sait à quel point le soutien de tous les candidats est essentiel pour réussir les épreuves. On s’était juste dit qu’avec deux paires de bras supplémentaires, on allait faire le casse du siècle ! (Rires)

À lire également

Olivier Minne : "Pour réussir à Fort Boyrad, il faut garder son âme d'enfant"

Quels sont vos principaux atouts ?

Je n’ai pas énormément de force, j’ai peur de tout, mais on ne peut pas me retirer le fait d’essayer ! Je me donne à fond à chaque fois, qu’importe le résultat ! Et, cette année, j’ai découvert des muscles que je ne me connaissais pas ! Et il m’est encore arrivé des choses : j’ai voulu tester ma peur du vide… Je ne peux pas vous en dire plus ! (Rires)

Serez-vous remise de vos émotions...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi