Fortes chaleurs : comment reconnaître les signes d’épuisement à la chaleur ? La réponse d’une urgentiste

La chaleur est de retour dans l’Hexagone. Après un mois de mai particulièrement pluvieux, marqué par la mise en vigilance jaune de 89 départements pour risque d’orage, le thermostat grimpe à l’approche de la fin du mois de juin. Mais avec la chaleur, une vigilance accrue doit être mise en place. En effet, suite à la canicule de l'été 2023, Santé publique France recensait plus de 5.000 décès à cause de la chaleur dans son bilan "Canicule et santé", publié en février dernier.

Mais quels sont les effets d’une très forte chaleur sur le corps ? Lorsque la température du corps dépasse les 37 degrés, ce dernier “se met à transpirer et la respiration s’accélère (la chaleur est alors éliminée via l’eau et la vapeur d’eau rejetées)” comme le décrit l’Assurance Maladie. De même, “les vaisseaux sanguins situés à la surface de la peau augmentent de diamètre (vasodilatation) pour refroidir le sang”.

Alors que près d'un quart des personnes de plus de 69 ans vivront dans une région exposée aux fortes chaleurs d'ici à 2050, selon une étude récemment publiée dans la revue Nature Communications et relayée par Femme Actuelle, il peut être essentiel de savoir reconnaître les signes d’épuisement à la chaleur, qui peuvent être suivies d’un coup de chaud.

Dans un communiqué publié par l’Institut polytechnique et l’université d'État de Virginie, aux États-Unis, la Dr Stephanie Lareau, médecin urgentiste de l’école de médecine Virginia Tech Carilion, rappelle qu'il "il est essentiel de comprendre les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite