Frédéric Leclerc-Imhoff : qui est ce jeune journaliste français de 32 ans tué en Ukraine ?

Jeudi 24 février 2022, Vladimir Poutine annonçait "une opération militaire" contre l'Ukraine. Une guerre qui a déjà fait de nombreuses victimes, notamment des journalistes. Lundi 30 mai 2022, la mort d'un journaliste français a été annoncée, peu après 16 heures. Il s'agit de Frédéric Leclerc-Imhoff, 32 ans, journaliste chez BMFTV. Il était avec deux de ses confrères lorsqu'un obus l'a mortellement touché. Sur Twitter, Emmanuel Macron a réagi en postant les deux messages suivants : "Journaliste, Frédéric Leclerc-Imhoff était en Ukraine pour montrer la réalité de la guerre. À bord d’un bus humanitaire, aux côtés de civils contraints de fuir pour échapper aux bombes russes, il a été mortellement touché", a-t-il écrit. Et de poursuivre : "Je partage la peine de la famille, des proches et des confrères de Frédéric Leclerc-Imhoff, à qui j’adresse mes condoléances. À celles et ceux qui assurent sur les théâtres d’opérations la difficile mission d’informer, je veux redire le soutien inconditionnel de la France".

Sur BFMTV, la disparition de Frédéric Leclerc-Imhoff a été annoncée pendant l'émission Non Stop par les deux journalistes présents. L'un deux, visiblement très ému, a débuté par ces mots : "Le groupe Altice Média a l'immense douleur de vous annoncer la disparition de l'un des nôtres, Frédéric Leclerc-Imhoff, journaliste reporter d'images. Il a été tué aujourd'hui [...] en Ukraine où il couvrait pour BMFTV la guerre en cours". Puis sa consœur a continué, les larmes aux yeux, donnant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles