« Fracture », la première série télé de Balmain arrive à la rentrée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis son arrivée à la direction artistique de Balmain en 2011, Olivier Rousteing est sur tous les fronts. Son dernier projet en date ? Une série télévisée conçue en collaboration avec Channel 4. Explications. 

Après le documentaire, la série. En novembre 2019, Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison Balmain, dévoilait « Wonder Boy », un documentaire retraçant ses recherches pour retrouver ses parents biologiques. Réalisé par Anissa Bonnefont, il livrait un témoignage émouvant pour connaître la vérité sur sa naissance sous X. Quasiment deux ans plus tard, le designer annonce sur son compte Instagram la bande-annonce d’une série télé intitulée « Fracture ». « Je suis fière d’annoncer que nous avons travaillé sur une nouvelle série Balmain avec Channel 4 appelée Fracture. C’est un nouveau projet excitant. Je suis ravi d’aller au-delà de la mode et de commencer à travailler dans un tout nouveau monde pour moi. J’ai hâte de vous le faire découvrir », écrit-il sur le réseau social. 

Lire aussi : Maisons de couture : la course à l’héritage

Le teaser de trente secondes est mystérieux. « Où commencer ? Ici, je suppose », peut-on entendre. Un aperçu du casting met en avant des visages familiers. Au programme : l’acteur américain Charles Melton, révélé par la série « Riverdale », la star de « 13 Reasons Why » Tommy Dorman, et Ajani Russel, vu dans la série HBO « Betty ». Lancée le 2 septembre, la mini-série de cinq épisodes mettra évidemment en lumière la collection automne-hiver 2021 de la maison française à travers des formats de huit minutes. Diffusée sur All 4 au Royaume-Uni, « Fracture » disposera...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles