Frais, réfrigérés, congelés : comment bien conserver les kiwis ?

Tout savoir sur les kiwis

Le kiwi est un fruit d'automne, qui pousse sur les actinidias – nom latin du « kiwitier » ! Dans l'hémisphère nord, il se récolte en général en novembre, avant les premières gelées. Il est recommandé de le récolter avant que le thermomètre descende en dessous de 0°C, car ce fruit supporte très mal le froid. Et cela serait dommage de se priver de tous les bienfaits des kiwis : outre la vitamine C et la vitamine K, le kiwi procure des antioxydants et des fibres qui sont bénéfiques au renouvellement cellulaire et au système digestif. Une fois que les kiwis ont été récoltés, il est conseillé de tailler l'arbre. Il ne faut pas oublier que, comme la glycine, la plante sur laquelle poussent les kiwis est une liane, et elle a tendance à s'étendre bien au-delà de la place que vous lui aviez prévue dans votre jardin. Elle peut aussi s'accrocher à d'autres arbres et, avec le poids des fruits parvenus à maturité, en casser les branches. N'oubliez donc pas de tailler votre arbre entre décembre et février, en évitant toutefois les périodes de fortes gelées. L'avantage de cultiver des kiwis dans son jardin est que vous en maîtriserez tout à fait la qualité, et vous éviterez l'ajout de pesticides.

Comment savoir si un kiwi est à maturité ?

Pour savoir si les kiwis de votre jardin sont arrivés à maturité et prêts à être récoltés, glissez votre ongle sur la chair et vérifiez qu'elle s'enfonce un peu sous la pression. Si c'est le cas, vous pouvez commencer la récolte de vos kiwis. Un autre bon indice pour savoir si les kiwis sont bons à récolter est la chute des feuilles de l'actinidia : dans les régions du sud de la France, elles sont un signal pour la récolte. Attention, cette astuce ne fonctionne pas dans le nord de la France, où elles tombent souvent plus précocement. Ne vous inquiétez pas si tous les kiwis ne sont pas mûrs au moment de la récolte : ce fruit est « climactérique ». Cela signifie qu'il émet une grande quantité d’un gaz, l'éthylène, quand il est

(...) Cliquez ici pour voir la suite