Fraisier : tout savoir sur les maladies qui l'affectent

·1 min de lecture

L’heure de la récolte des fraises a sonné ! Mais voilà que certains fruits font grise mine ou que quelques plants semblent fatigués. Vos fraisiers sont peut-être malades. Maladies et parasites peuvent affaiblir vos plantations et menacer les récoltes. Agissez rapidement pour pouvoir profiter des fraises du jardin.

Maladies du fraisier : le miracle de la rotation des cultures

Lorsque l’un de vos fraisiers est malade, il est généralement indispensable de le couper et de le brûler pour éviter les contaminations. Il est également recommandé de ne pas planter un nouveau fraisier au même emplacement pendant un certain temps, bien souvent plusieurs années. Cela s’appelle la rotation des cultures. Cette technique bien connue des jardiniers consiste à ne pas planter le même légume ou le même fruit au même endroit deux années de suite. L’intérêt ? Certaines plantes demandent plus d’apports nutritifs que d’autres. En variant les dispositions, vous préservez le sol et ne lui demandez pas de puiser constamment dans ses ressources au même endroit.

Bien arroser les fraisiers pour les sauver

Bien souvent, les fraisiers sont victimes de maladies à cause d’un mauvais arrosage. Par exemple, si vous arrosez par mégarde le feuillage des rosiers, vous pourriez provoquer l’apparition de l’oïdium. C’est pour cela qu’il est vivement conseillé d’agir uniquement au pied de la plante. Une fois par semaine, hydratez les fraisiers afin que la terre soit toujours légèrement humide. Evitez les excès qui pourraient noyer la plante et laisser apparaître des champignons.

A LIRE EGALEMENT

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles