Les Français ne renoncent pas aux rencontres amoureuses malgré le coronavirus

r

Être confiné à domicile ne signifie pas renoncer aux rencontres d’un soir ou d’une vie. Bien au contraire ! Une étude réalisée début mars 2020 révèle que 70 % des utilisateurs de l’application de rencontres happn discutent davantage sur celle-ci, en attendant des jours meilleurs.

Mesures de confinement obligent, les Français sont contraints de rester calfeutrés. Une situation exceptionnelle qui devrait, en toute logique, freiner leur envie et leur capacité à faire des rencontres. Pourtant, il n’en est rien. C’est même tout l’inverse, si l’on en croit les chiffres récemment communiqués par happn, qui fait partie des 5 applications de rencontre les plus utilisées en France.

Ainsi, depuis l’arrivée du COVID-19, 43 % des utilisateurs français de l’application de rencontres aux 75 millions d’utilisateurs dans le monde, loin de renoncer à chercher l’âme sœur, ont simplement changé leurs habitudes de dating en ligne. Et cette évolution ne tend pas vers une accalmie de leurs recherches mais plutôt vers une explosion ces dernières ! En effet, depuis la mise en place des mesures sanitaires par le gouvernement, 7 utilisateurs de l’application sur 10 confient, au contraire, discuter davantage sur celle-ci. Ils sont d’ailleurs plus de la moitié (54 %) à envisager un premier rendez-vous en ligne. Pour s'adapter aux nouvelles contraintes de ses utilisateurs, happn a d'ailleurs élargi son rayon de croisement de 250 m jusqu'à 90 km pour préserver le lien social des célibataires dans ce contexte si particulier. Loin des yeux, peut-être -quoique - mais pas loin du cœur ! Quant au corps, il n’est pas non plus délaissé : la vente de certains sex-toys explose depuis l’arrivée du coronavirus en France, en...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi