Les Français ne veulent plus déménager

Bien que le confinement semble avoir stimulé les envies de déménagement des Français, un quart d'entre eux déclarant vouloir déménager en 2021 – une augmentation de 10 points par rapport à 2020 –, une étude d'Empruntis, reprise par Le Figaro le 25 août, montre que les envies de partir des Français restent mesurées. Cette étude, qui s’appuie sur plus de 600.000 simulations effectuées sur le site d'Empruntis, se concentre uniquement sur les intentions d'achat de résidences principales et secondaires, excluant ainsi les recherches pour l'investissement locatif.

Il semblerait donc que l'herbe ne soit pas forcément plus verte ailleurs. En effet, la part des Français qui envisagent de changer de région pour l'achat d'une résidence principale ou secondaire est limitée à 12% entre mars 2021 et juin 2023. Cependant, cette proportion est plus élevée qu'en 2019, où seulement 10,7% des Français envisageaient de déménager dans une autre région. En ce qui concerne les Français souhaitant changer de département lors de leur achat immobilier, Empruntis en a recensé 24% (contre 23,4% en 2019). Les moins de 30 ans sont ceux dont les envies de mobilité ont le plus augmenté, passant de 6,8% avant la crise à 8,8% après.

Les trois régions auxquelles les Français restent les plus fidèles sont l'Auvergne-Rhône-Alpes, l'Occitanie et la Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette dernière n'était pas dans le top 3 avant la crise, mais sa situation en bord de mer a convaincu plus d'une personne d'y rester. En revanche, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite