Les Français passent plus de deux jours par semaine sur Internet !

·1 min de lecture

Vous n’arrivez pas à décrocher de votre téléphone ? Vous passez des heures à scroller les réseaux sociaux ou bien à regarder des vidéos ? Une étude prouve que vous passez plus d’un tiers de votre vie sur Internet. Version Femina vous dit tout dans cet article !

Vous consacrez beaucoup de temps à Internet ? Pas de panique, tout le monde (ou presque) fait la même chose. Le média RMC BFM TV est allé à la rencontre de personnes pour parler de cet outil que nous utilisons quotidiennement.

Au niveau du travail j'y consacre 5-6h, pour le perso, je dirais 1h30.” L’unique moment où Allam 23 ans n’utilise pas son téléphone portable c’est lorsqu’elle est dans un sommeil profond. “Je ne sais pas combien de temps j'y passe par jour, j'ai toujours mon téléphone à la main, j'ai même une batterie externe".

RMC BFM TV interviewe deux autres personnes pour appuyer les propos. Il s’agit de Julien et Salem qui, sans le cacher, avouent passer des heures sur Internet. "On perd un peu de temps libre, un peu de temps qu'on pourrait passer avec notre famille", admet Julien. "Je vois moins ma mère et mes sœurs, je ne passe pas beaucoup de temps avec eux."

Nous passons tous des heures et des heures sur Internet sans même nous en rendre compte. Une étude réalisée par NordVPN le prouve. Et le rapport affirme que les Français passe 27 ans, 7 mois et 6 jours de leur vie sur internet, l’équivalent de 56 heures par semaine ou 122 jours par an retranscrit RMC BFM TV.

Un sociologue s’inquiète du danger de ne jamais se déconnecter. “Ce qui pose problème, c'est l'utilisation non-mesurée d'internet. On n'est plus dans la mesure quand on est sur internet, on est dans le monde des écrans et quelque part...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles