Les Français veulent plus de temps libre, quitte à payer pour en obtenir

© Westend61/Getty Images

D’après un sondage OpinionWay pour Everli, les trois-quarts des Français rêvent d’avoir plus de temps libre. De quoi se ressourcer, et être plus productif au travail si l’on en croit une étude récente.

Jardiner, binger une mini-série, faire du yoga… Les possibilités sont infinies lorsqu’il s’agit de s’occuper durant une journée de repos. Et la moitié des Français seraient prêts à payer pour obtenir une journée de temps libre personnel, si l’on en croit un sondage d’OpinionWay pour le service de courses en ligne Everli. Les 1 022 personnes interrogées dans le cadre de l’étude disposent en moyenne de 4h58 par jour de temps libre personnel, et plus de trois quarts d’entre elles rêvent d’en avoir plus. Ce chiffre s’élève à seulement 3h12 pour les mères de famille, et 46% d’entre elles déclarent disposer de moins de deux heures. Les tâches administratives et domestiques, comme les courses qui incombent le plus souvent à ces dernières, sont probablement en cause dans ces disparités.

Lire aussi >> Les réseaux sociaux, premier loisir des Français : une étude alerte

Les Français ont une idée de ce qu’ils feraient, pendant une éventuelle journée sans aucune contrainte : 49% d’entre eux prendraient un bain, se feraient masser ou méditeraient, tandis que 48% profiteraient de la nature, de la mer, et respireraient le grand air, et 43% passeraient du temps avec leurs proches.

Plus de temps libre, pour plus de productivité

Ce temps libre est précieux pour se ressourcer dans sa vie personnelle, mais est aussi utile dans un contexte professionnel, si l’on en croit une étude de la Frankfurt School of Finance & Management parue le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles