La Française Brigitte Giraud remporte le prix Goncourt pour «Vivre vite»

© JULIEN DE ROSA / AFP

L'autrice Brigitte Giraud a remporté jeudi le Prix Goncourt avec "Vivre vite", aux éditions Flammarion, un retour sur l'engrenage d'événements improbables ayant mené à la mort de son mari. La Française est la première autrice à recevoir le plus prestigieux des prix littéraires francophones depuis "Chanson douce" de Leïla Slimani en 2016, et la 13e femme récompensée depuis la création du Goncourt il y a 120 ans.

Elle l'a emporté au 14e tour d'un scrutin très serré face à Giuliano da Empoli, grâce à la voix du président Didier Decoin qui compte double, et succède ainsi au Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr. L'Académie Goncourt a fait le choix d'une autrice peu connue du grand public et pas habituée aux gros chiffres de vente, poursuivant ainsi un certain renouveau. Lyonnaise, native d'Algérie, Brigitte Giraud a écrit une dizaine de livres, romans, essais ou nouvelles.

Une histoire inspirée de faits réels

Elle a obtenu le Goncourt de la nouvelle 2007 pour le recueil "L'amour est très surestimé". En 2019, elle a été finaliste du prix Médicis pour "Jour de courage". En choisissant "Vivre Vite", les jurés Goncourt élisent un récit sobre et sensible, qui a été tout de suite bien accueilli par la critique. L'autrice s'inspire du drame de sa vie, le 22 juin 1999 à Lyon, lorsque son mari Claude démarre trop vite à un feu, avec une moto trop puissante qui n'est pas la sienne, et tombe. Il ne s'en relèvera pas.

Longtemps favori, Giuliano da Empoli, 49 ans, qui a publié en avril "Le Mage du ...


Lire la suite sur Europe1