Françoise Hardy a écrit son testament : ce qu’elle espère léguer à Thomas Dutronc

·1 min de lecture

Françoise Hardy n'en finit pas d'inquiéter ses nombreux admirateurs en multipliant les déclarations au sujet de sa santé fragile. La chanteuse de 77 ans, atteinte d'une tumeur au cavum diagnostiquée en 2018 et déjà affaiblie par un cancer du naso-pharynx, annoncée morte par erreur le samedi 19 juin 2021, s'était exprimée dans nos colonnes sur son quotidien "cauchemardesque" le mardi 15 juin. "Je ne peux plus avaler grand-chose, et la préparation d'une alimentation, toujours la même, que je puisse avaler, me prend plus de cinq heures par jour", avait-elle détaillé, avant de développer : "Je n'ai plus rien qui fonctionne normalement depuis ces thérapies et mes nuits sont pires que mes jours. Il y a toujours pire que ce dont on souffre soi-même, mais ce n'est pas une consolation". Une situation telle qu'elle a été obligée de prendre plusieurs décisions radicales, comme elle l'a confié à nos confrères de Gala le mercredi 30 juin.

"Avec l'aide de mon notaire, j'ai rédigé mon testament il y a quelques années", a-t-elle ainsi raconté. En précisant que c'est Thomas Dutronc, le fils qu'elle a eu avec Jacques Dutronc, qui en sera le principal légataire. Pour autant, François Hardy se demande encore à quoi ressemblera son patrimoine une fois qu'elle ne sera plus de ce monde : "J'espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu'un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront". L'interprète (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles