"La France a un incroyable talent" : ce rappeur brancardier a ému le jury aux larmes

·2 min de lecture

"Elle vaut combien la vie de l’humain, pour qu’on n’ait plus le temps de lui prendre la main ?", a lâché Monsieur Chépair dans La France a un incroyable talent sur M6. Mardi 3 novembre 2020, les quatre membres du jury de l'émission ont accueilli un dénommé Monsieur Chépair, rappeur à ses heures perdues mais avant tout brancardier à l'hôpital d'Auriac dans le Cantal. Le candidat de trente-huit ans est venu passer un message clair pour l'ensemble de ses collègues de l'hôpital : "Les gens ne se sentent pas reconnus à leur juste valeur. Je suis venu chanter pour eux", a-t-il déclaré avec beaucoup d'émotions. Mais ce n'est pas tout, le rappeur brancardier a également voulu interpeler le gouvernement français, et plus précisément le ministre de la Santé Olivier Véran, au sujet des conditions de travail devenues ingérables au quotidien. Dans un texte de plus d'une minute, il demande à Emmanuel Macron de considérer le milieu médical aujourd'hui démuni.

"En cette période sombre, un message à ce gouvernement qui semble se rappeler miraculeusement que nous existons, nous le corps médical", a commencé Monsieur Chépair, à peine visible derrière son chapeau. Après seulement quelques phrases prononcées face au public, le jury semble bouleversé : "À bout de souffle est le secteur de la santé, je peux t’en parler je suis brancardier. On fait du mieux qu’on peut tout en sachant que ce n’est jamais assez. Je vois des infirmières en pleurs, plus de temps passé ici que dans leur propre demeure." Avant de conclure, le rappeur a un dernier message à faire passer au gouvernement : "Aberrant, atterrant… mais pas assez pour émouvoir monsieur Véran".

À la fin de sa prestation, Monsieur Chépair a eu le droit à une standing ovation de la part du public et du jury et en coulisses, Karine Le Marchand est tout simplement... en larmes ! Une émotion plus que palpable qui est allée bien au-delà de la télévision : "La prestation du brancardier dans La France à un incroyable talent était très touchante", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite