France-Namibie: Dupont et Penaud au sommet, Bielle-Biarrey explosif... Les notes des Bleus

France-Namibie: Dupont et Penaud au sommet, Bielle-Biarrey explosif... Les notes des Bleus

1. Cyril Baille 6,5

Blessé au mollet le 12 août dernier contre l’Écosse, le gaucher a fait un retour sérieux. Son mollet a tenu sur les mêlées, il est l’auteur d’une passe vissée magnifique en première mi-temps. 100% aux plaquages (4/4). 40 minutes solides pour son retour, remplacé par Reda Wardi à la mi-temps.

>> Coupe du monde de rugby: revivez France-Namibie (96-0)

2. Peato Mauvaka 6,5

Un lancer pas droit sur la première touche française, un autre trop long ensuite: s'il a eu un peu de déchet en touche en début de match, il s'est montré très actif dans le jeu avec cette passe intérieure pour le deuxième essai de Penaud. Toujours au soutien pour mettre les Bleus dans l’avancée, malgré trois plaquages ratés. Remplacé par Pierre Bourgarit à la 53e.

3. Uini Atoni 7

Premier bon grattage à la 4e minute qui permet aux Bleus d’obtenir une excellente pénaltouche qui conduira au premier essai du XV de France signé Damian Penaud. Récompensé en mêlée dans les 22 mètres namibiens. Sa puissance a été très utile encore une fois.

Soigné au genou en cours de première période, le staff n’a pas pris de risque en le remplaçant à la mi-temps par Dorian Aldegheri.

4. Cameron Woki 7

Impérial en touche sur les renvois des Namibiens. Woki enchaîne les matches depuis le début du Mondial et retrouve petit à petit son niveau qui faisait de lui un titulaire indiscutable. Pas un seul plaquage manqué. Très utilisé depuis le début du Mondial, il a laissé sa place à la mi-temps à Romain Taofifenua, puis est revenu sur la commotion de Boudehent.

5. Thibaud Flament 7

Du travail de l’ombre avec 14 plaquages pour 2 ratés. Il marque le 6e essai français après un très bon travail d'Anthony Jelonch. Indispensable.

6. François Cros 7

17 plaquages, 0 raté. Cros fait un travail invisible très utile à l’Équipe de France. On ne le voit pas dans de grandes courses, mais un rôle de l’ombre toujours précieux.

7. Charles Ollivon 8

Au soutien sur la percée de Jalibert-Penaud pour aller inscrire le 3e essai français. On a retrouvé ce soir le Grand Charles actif dans le jeu offensif des Bleus avec 98m parcourus balle en main, meilleure performance pour un avant. Il s’est offert un doublé après un rush le long de la ligne de touche et une feinte de passe, il en est à 15 essais en 37 sélections. Un travail défensif énorme également avec 12 plaquages. Il a pris le capitanat lors de la sortie de Dupont.

8. Anthony Jelonch 6,5

Plaquage appuyé à la 28e, à la 36e (8 plaquages en tout pour un raté), il a été chahuté sur une sortie de balle en mêlée dans les 22 mètres français. Une percée pour l’essai de Flament. Lui aussi monte en puissance. Remplacé par Paul Boudehent à la 54e minute.

9. Antoine Dupont 9

Il a attendu 18 mois et 2 jours (754 minutes et 10 matches) pour marquer un nouvel essai en bleu pour sa 51e sélection. Avec sa spéciale, le soutien intérieur sur une percée de Damian Penaud. C’est lui qui avait offert le premier essai de la soirée d’une merveille de passe du pied droit pour Penaud. Il offre le 8e essai à Bielle-Biarrey grâce à une passe au pied, avec son pied gauche s’il vous plaît. 81m parcouru balle en main, il a battu 7 défenseurs. Sorti sur protocole commotion en se tenant la pommette à la 45e et remplacé par Baptiste Couilloud. On va trembler en attendant les résultats de ses examens.

>> Inquiétude pour Antoine Dupont, sorti sur blessure et en attente d'examens médicaux

10. Matthieu Jalibert 8

Magnifique coup de pied dans le dos de la défense pour qui amène le 2e essai français. Exceptionnelle gestuelle sur le 3e essai où il a tout fait: accélération, passe à hauteur, chistera pour jouer le 2 contre 1. Match plein, même défensivement, où il ne rate aucun plaquage et en réussi 6.

Remplacé par Melvin Jaminet à la 54e minute de jeu.

11. Louis Bielle-Biarrey 8,5

Réception acrobatique sur le coup de pied pour Jalibert pour servir Danty sur un plateau. Il réceptionne parfaitement le caviar de Dupont pour inscrire son 3e essai sous le maillot bleu. Mais ce n’était pas fini, son doublé (4e en bleu) symbolise toutes ses qualités: vitesse, appui, percussion et lecture du jeu. Un essai de 70 mètres, 122 mètres parcourus balle en main, 2e meilleure performance française.

12. Gaël Fickou 6,5

Il a tenté de se faire la malle sur une percée de Dupont, rattrapé à 5 mètres de la ligne il n’a pas réussi à libérer le ballon. Réalise une merveille de crochet intérieur sur une relance du camp français.

13. Jonathan Danty 7

Touché aux ischiojambiers le 27 août dernier contre l’Australie, il marque son début de mondial avec un essai dès la 10e minute de jeu. Il réalise le doublé à la 26e, son premier en bleu, bien servi à hauteur par Antoine Dupont. Pas eu besoin d’un Danty dans un rôle de percussion. 100% au plaquage (5/5)

14. Damian Penaud 9

Il n’a pas fait mentir la statistique, il restait sur au moins un essai lors des 5 derniers matches, 28 essais sur les 30 derniers matches! Il marque son premier essai à la 4e minute de jeu. Il s’est offert un festival offensif en réalisant un triplé, il dépasse Philippe Saint-André à la 3e place des marqueurs français avec 33 essais. 4e français à marquer un triplé en Coupe du monde (Lafond en 1991 contre les Fidji, Mola en 1999 contre la Namibie, Clerc en 2007 contre la Namibie et en 2011 contre le Canada). 127 mètres balle en main, meilleur Français. 6 défenseurs battus.

15. Thomas Ramos 8

12 sur 13 face aux perches ce soir, après avoir loupé la première. 24 points, son record en bleu (il en avait marqué 23 à Twickenham l’hiver dernier). Toujours aussi sûr dans son jeu au pied. Il lance une relance audacieuse en fin de première mi-temps avec un petit coup de pied par-dessus qui conduit au 8e essai des Bleus.

Article original publié sur RMC Sport