Publicité

France-Nouvelle-Zélande : quatre victoires des Bleus pour rêver d’un succès

Les chiffres sont têtus. Si l’équipe de France de rugby est appréciée en Nouvelle-Zélande comme la bête noire des All Blacks, ce sont bien ces derniers qui mènent largement aux points. Les deux nations se sont affrontées à 62 reprises depuis la première rencontre en 1906, à Paris, remportée 38-8 par les Néo-Zélandais. Bilan : 48 victoires des All Blacks, 1 nul et seulement 13 succès bleus, le premier en 1954 sur le score de 3-0. Nous vous avons choisi quatre victoires françaises, comme autant de raisons d’espérer un triomphe à domicile.

À lire aussi Coupe du monde rugby : tout savoir sur la cérémonie d’ouverture

15 novembre 1986 : France-Nouvelle-Zélande 16-3

« La bataille de Nantes », ou plutôt la grande boucherie de Nantes, un combat d’une sauvagerie inouïe où les joueurs français ont flirté avec les règles - Wayne Shelford, surnommé « Buck », a notamment subi une déchirure du scrotum puis une commotion cérébrale… Les All Blacks avaient remporté le premier test, à Toulouse (19-7), ce qui avait rendu fou le sélectionneur bleu de l’époque, surnommé le Petit Caporal, Jacques Fouroux.

Ce dernier pique au vif les Bleus, avec des entraînements d’une rare férocité. Le jour du match, à Nantes, au stade Marcel-Saupin, les Tricolores sont comme possédés. Les Néo-Zélandais survivent à une première mi-temps d’une violence inouïe devant un arbitre sud-africain très laxiste, mais craquent sous les coups de boutoir de Charvet et Lorieux. L’année suivante, les All Blacks pren...


Lire la suite sur ParisMatch