En France, seulement 12 % des programmes audiovisuels sont réalisés par des femmes

istock

Une étude publiée jeudi 15 septembre par l’association Pour les Femmes dans les Médias et Audiens montre que la parité dans le paysage audiovisuel français est encore loin d’être atteinte.

Le sujet de la parité femmes - hommes occupe désormais une place centrale dans les débats, notamment depuis le mouvement MeToo, mais concrètement, les choses tardent à changer.

À découvrir également : « Un élan me poussait à en finir » : Etienne Daho revient sur ses idées noires passées, au sommet de sa carrière

C’est ce que met en lumière une nouvelle enquête réalisée par l’association Pour les Femmes dans les Médias et Audiens et présentée le 15 septembre au festival de fiction de La Rochelle. L’enquête s’est intéressée à la parité dans le PAF (paysage audiovisuel français) entre 2010 et 2021 et le résultat est alarmant. La parité dans les domaines de la production audiovisuelle, cinématographique et de films d’animation, la post-production, la télédiffusion, la radiodiffusion et la presse est loin d’être atteinte. D’après les données du CNC, les femmes réalisatrices de fiction qui ont été actives entre 2016 et 2020 représentent 23 % de l’ensemble des réalisateurs de fiction. Sur cette même période, « seulement 12 % des heures de fiction ont été strictement réalisées par des femmes » relaie le HuffPost.

L’enquête montre que les postes à responsabilité sont encore majoritairement occupés par des hommes, et que les femmes souffrent davantage de précarité de l’emploi dans le PAF avec « 51,8 % des CDD et plus souvent embauchées à temps partiel que les hommes (18 % contre...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Les meilleurs pays européens où travailler quand on est une femme

A lire aussi