Frances McDormand : « Je me sens bien mieux loin d’Hollywood ! »

·2 min de lecture

Devenue une actrice incontournable d’Hollywood, Frances McDormand vient une nouvelle fois cette année de recevoir l’Oscar de la meilleure actrice grâce à son interprétation dans le film « Nomadland » qui a également reçu l’Oscar du meilleur long-métrage. En exclusivité, la talentueuse comédienne se confie à Femina.fr.

Pourquoi avez-vous souhaité tourner un film sur une femme qui décide d’adopter une vie de nomade ?

Frances McDormand C’est un sujet qui me tenait à cœur. Comme dans ce film, je viens d’une famille de la classe ouvrière. Comme dans ce film, j’ai déménagé toute ma vie dans de nombreux états de mon pays. Je me suis donc totalement retrouvée dans cette histoire de femme issue de zones rurales au pouvoir d’achat qui souhaite s’enfuir ailleurs en vivant une vie de nomade.

Votre personnage se retrouve brutalement sans rien ni personne. Avez-vous déjà ressenti ce sentiment de tout perdre ?

Frances McDormand
Par chance, mis à part mes parents, qui ont eu une vie pleine et heureuse jusqu’à leur vieillesse, je n’ai perdu personne de mes proches. Je tiens à préciser que je n’ai pas besoin d’expérimenter les mêmes choses que mes personnages pour jouer leurs rôles. Cela fait partie de mon travail de vous faire croire que je suis le personnage afin d’être crédible dans tous mes rôles.

Depuis cette pandémie, je suis devenue une vraie fée du logis

Pour pouvoir jouer ces rôles intenses, avez-vous besoin d’isolement avant de tourner ?

Frances McDormand L’avantage d’avoir 63 ans est le fait de pouvoir avoir beaucoup d’expérience. Je fais ce métier de comédienne depuis 40 ans donc je ne ressens pas la nécessité de m’isoler. Je comprends certains acteurs qui ont besoin d’user de leur propre vie...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi