Francis Evrard, condamné à 30 ans de prison pour pédophilie : il parvient à changer de nom en cellule

C'est en 2009 que Francis Evrard est condamné à 30 ans de prison avec une période de sûreté de 20 ans, par la Cour d'assises de Douai. Ce multirécidiviste avait déjà été condamné à quinze ans de réclusion criminelle pour des attentats à la pudeur sur mineurs en 1975. Dix ans plus tard, Francis Evrard est de nouveau placé en détention pour les mêmes faits. En 1989, c'est à 27 ans de réclusion, dont deux tiers de sûreté, qu'il est cette fois-ci condamné pour les viols sur deux petits garçons. Libéré en 2007, il enlève le petit Enis et le viole. Depuis, l'homme aujourd'hui âgé de 77 ans est incarcéré au centre de détention de Saint-Martin-de-Ré sur l'île de Ré. Et c'est en prison que Francis Evrard a lancé des démarches pour changer de patronyme en vue d'une demande de libération conditionnelle. C'est l'avocat d'Enis, Me Emmanuel Riglaire, qui a appris la nouvelle dans un courrier du juge d'application des peines. En effet, en lisant la lettre, l'homme de loi découvre que l'accusé ne s'appelle plus Francis Evard, mais qu'il porte désormais le nom de sa mère.

Un coup dur pour la famille de la victime. "Il est en train de préparer sa sortie, son retour dans la vie, le quotidien et ce sera beaucoup plus facile à vivre pour lui avec le nom de sa maman qu'avec le nom de son papa, Evrard", indique l'avocat au micro de BFMTV, le lundi 13 novembre 2023. Et cette démarche est tout à fait légale. En effet, Francis Evrard a bénéficié de la loi dite Dupond-Moretti qui permet à n'importe quel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite