Franck Lavier, acquitté d'Outreau, jugé pour agressions sexuelles sur sa fille

Franck Lavier, un des acquittés d’Outreau, sera jugé vendredi devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, pour des agressions sexuelles sur sa fille aînée alors qu’elle était mineure. Il a déjà été condamné pour maltraitances.

Vingt-deux ans après Outreau, le feuilleton judiciaire des Lavier continue. Franck Lavier, 45 ans, acquitté lors du procès d’Outreau, comparaît à partir de vendredi pour avoir « commis des atteintes sexuelles » sur sa fille par « violence, contrainte, menace ou surprise ». Il risque jusqu’à sept ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Le parquet de Boulogne-sur-Mer avait ouvert une enquête préliminaire en 2016 à la suite d’un signalement de cette enfant, alors âgée de 16 ans. L’adolescente avait alors révélé « avoir été victime de faits de nature sexuelle de la part de son père » selon la cour d’appel de Douai.

Le procureur avait alors ordonné le placement provisoire de la jeune fille et le 10 juin 2016, Franck Lavier, qui conteste les faits, avait été placé sous contrôle judiciaire. D’abord renvoyé devant les assises du Pas-de-Calais pour viol et agressions sexuelles en novembre 2021, le mis en cause avait fait appel, tout comme sa fille, qui avait sollicité la correctionnalisation des faits.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Douai avait finalement décidé en juin 2022 de correctionnaliser le fait de « viol par ascendant » en « agression sexuelle par ascendant ».

Maltraitances

Franck Lavier « n’a jamais reconnu ces faits », a affirmé son avocate Me Fabienne Roy-Nansion, annonçant qu’elle plaidera la relaxe. La victime, aujourd’hui âgée de 23 ans et devenue mère, n’a selon elle « jamais...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi