1 / 15

La vieillesse : un supplice

En 2015, lors de la promotion de ses Mémoires intitulées Avis non autorisés, les journalistes de Paris Match interrogent Françoise Hardy sur son "regard sans concession sur la vieillesse". "C’est une dévastation. L’insupportable déchéance du corps. Non seulement il fonctionne moins bien, mais il se déforme. Personne ne peut nier les difficultés motrices ni les pertes de mémoire du troisième âge. Je n’invente rien", répond-elle en toute sincérité. Selon la chanteuse, "les vieux tendent un miroir de la dégradation que nul n’a envie de saisir". "Pour ne pas vivre cette exclusion, je reste seule, chez moi", conclut-elle avec amertume. (Photo by Serge BENHAMOU/Gamma-Rapho via Getty Images)

EN IMAGES - Françoise Hardy fête ses 76 ans : 15 anecdotes à (re)découvrir sur la chanteuse

Le dimanche 28 octobre 1962, lors d’un référendum sur l’élection au suffrage universel, Françoise Hardy se révèle au grand public en interprétant Tous les garçons et les filles. La jeune artiste est alors âgée de 18 ans. Grâce à cette performance, Françoise Hardy passe rapidement du statut de chanteuse débutante à celui d’icône des années yéyé. Adulée dans le monde entier, à commencer par des rockstars anglophones, Françoise Hardy est à l’origine de nombreux tubes, parmi lesquels Mon amie la rose, Comment te dire adieu ou encore Parlez-moi de lui. Ce vendredi 17 janvier 2020, la musicienne souffle sa 76e bougie. Pour célébrer l’événement, retour en quinze anecdotes sur la vie de la star, de sa première nuit oubliée avec Jacques Dutronc à son long combat contre la maladie.