Si vous avez des frissons en écoutant de la musique, votre cerveau est peut-être différent (et c'est bon signe)

Anthony Delanoix / Unsplash

La voix de JUL vous donne la chair de poule ? Wannabe des Spice Girls vous remplit de joie et Heat Waves de Glass Animals vous envoie sur une autre galaxie ? Loin de nous l'idée de juger vos goûts musicaux, mais félicitations, vous n’avez sûrement pas le même cerveau que le reste de la population – et c’est tant mieux ! Dans cette étude publiée dans l’Oxford Academic, menée par Matthew Sachs, doctorant en neurosciences cognitives et en psychologies à l’université de Californie du Sud (USC), pour laquelle vingt patients ont écouté une sélection de chansons, la moitié d’entre eux auraient eu la chair de poule en entendant certains morceaux.

Selon le scientifique, il y aurait des différences structurelles dans le cerveau entre ces personnes : ceux qui étaient plus sensibles auraient un volume plus important de fibres reliant le cortex auditif aux zones associées au traitement des émotions ; les deux zones communiquent alors mieux. Il explique ainsi que “plus de fibres entre deux régions du cerveau signifie que le traitement entre elles est plus efficace”, se manifestant physiquement par des vagues de plaisir qui parcourent la peau.

Pourquoi certaines personnes ressentent-elles des frissons en écoutant certaines chansons ? Pour Matthew Sachs, il s’agit d’une expérience intellectuelle de la musique, comme le rapporte le site spécialisé NME. La personne doit être complètement immergée dans cette expérience mais également se montrer plus attentive, tout en laissant libre cours à son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"C'est un combat" : Viola Davis se confie sur sa carrière et le besoin de représentation des femmes noires
“Beaucoup peuvent s’identifier à elle” : Mindy Kaling défend le personnage de Véra (Scooby-Doo) devenu sud-asiatique
Musique : enfin un festival qui replace la santé mentale des artistes au centre du débat
Annie Ernaux reçoit le prix Nobel de littérature, une distinction hautement symbolique
Constance Wu (Crazy Rich Asians) révèle avoir été violée et harcelée sexuellement