Les fromages frais, simplement irrésistibles !

Le fromage frais est le premier de tous les fromages. Il est l'enfant naturel du lait qui, laissé à l'air libre, caille spontanément. Il n'est pas affiné et, après égouttage, peut prendre différentes formes quand il est moulé : boule, bûche, palet, dôme... Il se décline en plusieurs textures, de lisse et fine à grumeleuse et épaisse. Sensation lactée et douceur en bouche sont les points communs de tous ces fromages qui, en outre, ont l'avantage d'être très ludiques en cuisine, car tendres et malléables. De l'entrée au dessert. ils peuvent être servis chauds ou froids, en version salée. sucrée ou épicée. Seul (petit) bémol : ils se consomment forcément frais, dans les deux ou trois jours.

Le petit-suisse

Le plus régressif de tous ! Présentée dans de petits pots en plastique cannelé et entourée d'une bandelette de papier, la star des années 70 et 80 reste populaire. Si la recette originale fut élaborée en Suisse, ce mélange onctueux de lait de vache et de crème est aujourd'hui principalement fabriqué en Normandie.

La faisselle

Elle tient son nom du moule percé dans lequel on l'égoutte. On aime sa consistance à la fois molle et granuleuse et sa saveur acidulée. Faite principalement à partir de lait de vache, elle peut satisfaire les intolérants au lactose, car il en existe au lait de brebis et de chèvre. Tres peu calorique, elle est recommandée en cas de régime.

La brousse

Le nom de ce fromage typique du sud-est de la France vient du provençal « brossa », un fromage frais au lait de chèvre du Rove. Né près de Marseille, il est fabriqué avec le petit-lait (ou lactosérum) restant de la production des fromages traditionnels. Au lait de vache. de brebis ou de chèvre, il est doux, un peu grumeleux, cousin du brocciu corse.

Le fontainebleau

Inventée au XVIII° siècle dans la ville du même nom, cette mousse aérienne et voluptueuse n'est pas Si légère que ça ! Sa recette n'a jamais été déposée et deux versions existent. se disputant la paternité de cette « tuerie gastronomique» l'une avec de la crème fraîche foisonnée de bulles d'air, l'autre avec un mélange de fromage blanc et de crème fouettée.

La ricotta

Son nom fait référence à son mode de fabrication. puisqu'il signifie « recuite». Car C'est, en effet. à partir du petit-lait (lui-même issu de la fabrication d'autres fromages), récupéré et cuit une seconde fois, qu'est fabriquée la ricotta. Elle est ensuite façonnée...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi