• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Fugueuse" : Michaël Youn dévoile ses échanges terrifiants avec une escort

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déjà au casting de la série Une affaire française sur TF1, Michaël Youn sera également à l'affiche d'une autre fiction de la première chaîne, baptisée Fugueuse, dans laquelle il donne la réplique à Sylvie Testud. Lancée le jeudi 23 septembre 2021 en prime time, cette nouvelle mini-série, qui est l'adaptation française d'une fiction canadienne, raconte la descente aux Enfers du personnage de Léa, 16 ans, incarnée par la jeune actrice Romane Jolly. Piégée au sein d'une relation toxique avec un homme plus âgée, elle tombe dans la prostitution pour combler les désirs de son petit ami. Interrogé par Télé-Loisirs jeudi 23 septembre 2021, Michaël Youn a révélé avoir été contactée par une jeune escort.

"Je regardais s'il y avait des gens qui avaient vu la série sur Salto (une plateforme de streaming, ndlr.), et là, j'ai une petite nana qui me dit : 'Salut, j'ai 21 ans, ça m'a vachement touché Fugueuse. Moi aussi je suis escort, d'ailleurs je te kiffe, si tu veux on se voit'", a expliqué le comédien, qui est lui-même le père d'une fille baptisée Seven. Visiblement très troublé par le message de cette jeune femme, Michaël Youn a compris que le sujet abordé dans cette série n'était "pas de la science-fiction". Le comédien précise toutefois ne pas savoir si la personne en question est effectivement âgée de 21 ans ou pas. Intrigué, l'ancien animateur du Morning Live de M6 a indiqué avoir répondu à cette jeune fille.

"Je lui ai demandé : 'Mais pourquoi tu fais ça ?'", a révélé Michaël Youn, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles