Fuite de Carlos Ghosn : « Je n’étais au courant de rien » affirme sa femme Carole

Emilie Poyard

Alors que Carlos Ghosn va tenir une conférence de presse cet après-midi à Beyrouth, au Liban, Carole Ghosn monte au front. Dans une interview, elle explique ne jamais rien avoir su de la fuite rocambolesque de son époux.

C’est ce mercredi à 14h que Carlos Ghosn tiendra une conférence de presse. Il s’agira de sa première apparition depuis sa rocambolesque fuite. L’ex-patron de Renault-Nissan, qui était assigné à résidence au Japon en raison d'accusations de malversations financières, a réussi à quitter sa résidence à Tokyo avant de fuir au Liban via Istanbul le 30 décembre. Présents à ses côtés cet après-midi pour cette prise de parole plus qu’attendue, il y aura ses avocats, mais également son épouse, Carlos Ghosn. Cette dernière s’est longuement confiée dans une interview au « Parisien » mardi. Elle a affirmé ne pas avoir été au courant du projet de fuite de celui qu’elle a épousée en 2016. « Je n’étais au courant de rien. (…) J’étais à Beyrouth avec mes enfants pour fêter Noël, quelqu’un m’a appelée pour me dire : j’ai une surprise pour toi. C’était la plus belle de toute ma vie ! », confie-t-elle au quotidien.

Carlos Ghosn va « pouvoir s’expliquer, faire éclater la vérité ».

« Partir était le seul choix possible alors qu’il voyait son procès reporté indéfiniment et qu’il était maintenu dans des conditions de privation de liberté visant à le déshumaniser. Carlos n’entendait pas plaider coupable pour des choses qu’il n’a pas faites », a ensuite affirmé celle qui est visée par un mandat d'arrêt japonais pour faux témoignage. Selon elle, « il s’agit d’une vengeance des procureurs japonais »...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi