Fuites urinaires : les nouvelles pratiques pour muscler son périnée

Pour bien comprendre ce qu'est le périnée et à quel point il est important, il faut visualiser le ventre comme une "boîte" contenant les viscères et organes du bassin (vessie, utérus, rectum). "On appelle périnée l'ensemble des muscles situés entre entre le vagin et l'anus qui ferment le bas de la "boîte abdominale"", explique le Pr François Haab, chirurgien urologue. Il participe notamment à la continence vésicale. "Plus le plancher pelvien est tonique, plus le système autobloquant qui retient les urines est efficace." A l'origine d'une incontinence urinaire, il y a donc souvent des muscles périnéaux distendus...

Mise au point par le Dr Bernadette de Gasquet, médecin et professeure de yoga, la méthode de Gasquet combine des exercices respiratoires, des étirements, un travail de positionnement du corps et des postures de yoga, dans le but de soulager le périnée. "C'est un travail global en hypopression, ce qui signifie que l'on va relâcher cette pression constante que l'on inflige à notre plancher pelvien et qui contribue à l'abîmer", énonce le Pr Haab.

En pratique. Emblématique de cette méthode, l'exercice de la fausse inspiration soulage instantanément le périnée : allongée sur le dos, les genoux fléchis, plaquez votre bassin sur le sol. Inspirez par le nez, expirez par la bouche. A la fin de l'expiration, fermez la bouche, pincez votre nez puis "inspirez" fortement par le nez. Maintenez 3 secondes.

Son plus. Il se pratique tranquillement chez soi.

Trouver un praticien sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles