Fumier composté : l’amendement idéal pour le potager !

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·2 min de lecture

Les astuces naturelles au jardin sont monnaie courante. Elles sont fortement appréciées car elles évitent de polluer la terre, les plantes et nous-mêmes. Dernièrement, un véritable engouement s’est révélé pour le fumier. En effet, il s’agit là d’un amendement naturel par excellence. Pour augmenter ses pouvoirs d’apports en nutriments au sol et aux plantations, l’astuce est de le composter. On vous explique.

Pourquoi le fumier composté est parfait pour mon jardin ?

Utiliser du fumier composté plutôt que du fumier frais est plus efficace pour votre jardin. En effet, en employant la technique du compostage, vous permettez à cet amendement naturel de décupler ses effets. C'est également le moyen d'en faire profiter votre potager.

  • Composter du fumier permet de l’assainir, c’est-à-dire d’éliminer les bactéries qui favorisent les contaminations.

  • Il augmente l’efficacité du humus - la couche supérieure de la terre riche en nutriment - à long terme.

  • Le fumier composté est un concentré en nutriments. La quantité à déposer autour des plantes ou dans le potager sera donc moindre.

  • Le compostage du fumier frais augmente également son apport en azote à la terre dans le temps, contribuant au bon développement des plantes.

Comment composter mon fumier ?

Composter un fumier frais que vous aurez acheté à un agriculteur, par exemple, n’a rien de sorcier. En effet, une fois que vous l’avez récupéré, laissez-le en tas sur un amas de branches : ce qui va permettre "au jus" de s’écouler. En le recouvrant de paille, vous le protégez de la pluie. De plus, ses couches dessus-dessous créent de la chaleur au sein du fumier frais, parfait pour éliminer les risques de contamination. En réalité, ce compostage s’apparente plus à de la fermentation. Et si une odeur s’en dégage et que vos voisins s’en plaignent, sachez que l’odeur du fumier est considérée comme "patrimoine sensoriel".

Quels sont les meilleurs fumier pour le jardin ?

Il existe plusieurs types de fumier pour le jardin. Le fumier de cheval, celui de vache, de poule ou encore de mouton. Tout dépend du sol du potager et si vous souhaitez l'alléger ou l'ameubler. A titre d'exemple, le fumier de poule est riche en azote et est parfait pour cultiver les légumes-feuilles. Si votre terre est argileuse, utilisez plutôt du fumier de cheval.

À LIRE ÉGALEMENT :