Fusillade d’Uvalde : la justice américaine va enquêter sur l’intervention de la police

Depuis la fusillade qui a fait 21 victimes dans l’école primaire Robb le 24 mai dernier, à Uvalde, au Texas, les critiques se multiplient contre la police, dont l’intervention a été jugée trop lente.

Uvalde est en deuil, mais la colère gronde dans cette petite ville du Texas. Une colère dirigée contre les forces de l’ordre, qui ont mis plus d’une heure à intervenir, laissant ainsi à Salvador Ramos, le tireur de 18 ans, le temps d’abattre 19 enfants et deux enseignantes.

Face aux critiques, le ministère de la Justice américain a annoncé dimanche qu’il examinerait la façon dont la police a répondu à la fusillade.

« Le but de cet examen est de fournir un compte rendu indépendant des actes et des réactions des forces de l’ordre ce jour-là, et d’identifier les leçons à tirer et les conduites à tenir » pour mieux se préparer à ce type d’événements, a annoncé le ministère dans un communiqué.

Cette enquête, demandée par le maire d’Uvalde, sera « juste, transparente et indépendante » et aboutira à la publication d’un rapport, a précisé l’administration.

LIRE AUSSI >> « J’en ai plus que marre. Nous devons agir » : les réactions après la fusillade au Texas

Une intervention trop lente

Depuis la tuerie qui a secoué cette ville tranquille du Texas, l’incompréhension et la colère montent autour du délai d’intervention de la police. Malgré la présence de 19 agents de police sur place dès le début de la fusillade, il a fallu plus d’une heure aux forces de l’ordre pour donner l’assaut. Les policiers attendaient apparemment l’intervention d’une unité spécialisée.

Cette attente est aujourd’hui pointée du...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles