Le futur de la contraception, ce sont (peut-être) des anticorps anti-spermatozoïdes

·1 min de lecture
Shutterstock

Des chercheurs américains ont développé une méthode de contraception sans hormones, basée sur l'utilisation d'anticorps anti-spermatozoïdes.

La pilule est "le" moyen de contraception privilégié par les Françaises puisqu'elle concerne 37 % des femmes. Arrivent ensuite le stérilet (25 %), le préservatif (21 %), l'implant contraceptif (5 %), les méthodes naturelles (retrait, méthode Ogino... pour 4 % des femmes), d'autres contraceptions hormonales (3 %) et la contraception définitive (2 %).

Des chercheurs de l'Université de Caroline du Nord (aux États-Unis) viennent peut-être de mettre au point la contraception de demain : des anticorps anti-spermatozoïdes.

En effet : en cas d'infertilité immunitaire (une maladie auto-immune rare), la femme produit des anticorps anti-spermatozoïdes dans leur appareil reproducteur qui "piègent activement les spermatozoïdes mobiles dans le mucus et les empêchent d'atteindre l'ovule" expliquent les chercheurs, qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée Science Translational Medicine.

Un retour plus rapide à la fertilité en cas d'envie de bébé

Les scientifiques ont donc recueilli des anticorps anti-spermatozoïdes chez une femme atteinte d'infertilité immunitaire puis les ont modifiés afin de les rendre plus efficaces.

Anticorps anti-spermatozoïdes, quel intérêt ? Comme l'expliquent les scientifiques, "plutôt que de modifier les mécanismes physiologiques à la base de la fertilité tels que les hormones, l'immunocontraception devrait permettre un retour rapide à la fertilité, contrairement aux mois de retard subis par certaines femmes après avoir (...) 

Lire la suite sur Topsante.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Le top 9 des fantasmes sexuels
Sexe : 34% des jeunes ressentent encore une "pression sociale" pour leur première fois
En 2021, les femmes se seraient (un petit peu) plus masturbées
Libido : les 6 aphrodisiaques naturels les plus réputés
Si vous avez un stérilet Novaplus ou Ancora, faites-le retirer (sans urgence)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles