Gène CRISPR : une avancée dans la lutte contre le cancer

Il y a peu, des chercheurs ont réussi à modifier les cellules immunitaires de patients afin qu’elles reconnaissent les protéines mutées spécifiques à leurs tumeurs. Une fois cette reconnaissance faite, ces cellules immunitaires sont libérées pour aller détruire celles responsables du cancer, en fonction de la protéine identifiée en amont.

Le principe du cancer est la prolifération de cellules qui ont subi des mutations génétiques et qui se propagent de façon incontrôlée. Pour répondre à cette prolifération déréglée, le corps répond avec son système immunitaire, et plus particulièrement des cellules immunitaires que sont les lymphocytes T. En revanche, même si ces cellules sont parées de récepteurs spécifiques pour cibler les cellules malades, les patients n’ont souvent pas assez de lymphocytes T pour combattre leur maladie. Chaque cancer étant un ensemble unique de mutations, l’édition de gènes CRISPR pourrait venir solutionner cette unicité et prendre le relais des lymphocytes T pour détruire les cellules cancéreuses. (source 1)

Un boost forcé du système immunitaire

Cette défaillance du système immunitaire pourrait être comblée grâce aux gènes CRISPR. Pour ce faire, il faut agir au niveau des récepteurs des lymphocytes T (TCR). En isolant les TCR,...

Lire la suite