Géorgie: des dizaines de milliers de personnes manifestent à nouveau pour l'adhésion à l’UE

AP - Shakh Aivazov

En Géorgie, une troisième grande manifestation pro-Union européenne a été organisée dimanche 3 juillet à Tbilissi, regroupant plus de 25 000 personnes pour faire pression sur le gouvernement afin qu’il satisfasse les conditions posées par Bruxelles en échange d’un statut de candidat à l’UE. Cela après plusieurs mois de détérioration des relations entre le gouvernement dirigé par le parti le « Rêve géorgien », créé par l’oligarque Bidzina Ivanichvili, et les instances européennes.

Avec notre correspondant à Tbilissi, Régis Genté

Pour la troisième fois en deux semaines, les Géorgiens se sont réunis massivement devant le parlement, à Tbilissi. Une foule venue exiger du gouvernement qu’il fasse tout pour remplir les 12 conditions fixées par le Conseil européen pour que la Géorgie reçoive le statut de candidat à l'Union européenne (UE).

Pour cette troisième manifestation du mouvement « À la maison, en Europe », les orateurs ont réclamé la démission du Premier ministre Irakli Garibashvili, considéré comme un simple exécutant de l’oligarque Bidzina Ivanichvili. Celui-ci est accusé, lui, d’être à la solde de la Russie.

Ils ont aussi appelé à la formation d'un gouvernement d'union nationale. Contrairement aux précédents rassemblements, une partie de la foule s’est ensuite rendue devant le siège du parti au pouvoir, puis devant celui du gouvernement, afin d’y organiser un sit-in jusqu'au matin.

C’est peut-être le signe que les franges les plus pro-européennes de la société géorgienne sont en train de contraindre le gouvernement à un bras de fer. Rien n’est certain toutefois, même si les trois quarts des 3,7 millions de Géorgiens se disent pour l’adhésion à l’UE.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles