• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gérard Jugnot : ce qu’il fait pour contrer “les petits coups de blues”

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis ses débuts sur le grand écran dans les années 70, au sein de la célèbre troupe du Splendid, il est devenu une figure incontournable du cinéma français. Eh oui, à l’âge de 70 ans, Gérard Jugnot continue d’enchaîner les rôles. Actuellement à l’affiche d’Une affaire française – la nouvelle série événement de TF1 consacrée à l’assassinat du petit Grégory, diffusée à partir du lundi 20 septembre 2021 – l’acteur est également au casting d’une comédie intitulée Pourris gâtés, sortie dans les salles obscures mercredi 15 septembre. Dans ce film réalisé par Nicolas Cuche, à qui l’on doit notamment la série à succès Les bracelets rouges, Gérard Jugnot incarne un veuf Monégasque ayant fait fortune dans le BTP. A l’occasion de ce nouveau rôle, il a accepté de se prêter au jeu de notre interview Oser, pas Oser, au côté de sa co-star Camille Lou, qui interprète sa peste de fille. Un double entretien à retrouver dans notre vidéo ci-dessus.

Oseraient-ils pourrir gâter leurs enfants ? Tout abandonner et partir du jour au lendemain ? Quelle a été la décision la plus osée dans leur carrière ? Et dans leur vie amoureuse ? Face à la caméra de Femme Actuelle, Camille Lou et Gérard Jugnot se sont livrés en toute franchise. Et lorsque nous leur demandons s’ils osent faire des achats compulsifs, leur réponse a de quoi surprendre ! “Mon truc, quand j’ai un petit coup de fatigue ou de blues, c’est que je file à la Grande Épicerie”, nous révèle ainsi l’acteur des Bronzés, hilare. Eh oui, pour contrer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles