Gérard Lanvin : son coup de gueule contre les "sans-couilles" qui parlent "derrière leurs écrans"

·1 min de lecture

Gérard Lanvin est de ces acteurs qui n'ont pas leur langue dans la poche. S'il se fait rare sur les plateaux télé ou dans les studios de radio, l'acteur ne manque pas d'exprimer son avis, franchement, comme il l'a toujours fait. Dimanche 18 avril 2021, alors qu'il s'essaie à la chanson avec un album intitulé Ici-Bas, composé avec son fils aîné, Manu, l'acteur se confie sur l'époque que nous vivons. Entre la pandémie, les confinements et les problèmes sociétaux qui perdurent, Gérard Lanvin n'a que peu d'espoir pour l'avenir. Pour lui, l'époque que le monde traverse est terriblement inquiétante, notamment du fait des réseaux sociaux : "L'époque est déconcertante. Elle est affligeante. La technologie a pourri le monde, pour moi. L'époque est devenue une époque minable où les sans-couilles parlent derrière leurs écrans... C'est de la dénonciation, de la délation. C'est une époque minable !", a-t-il expliqué à Audrey Crespo-Mara, dans l'émission Sept à Huit, sur TF1. Un climat qui angoisse beaucoup Gérard Lanvin. Pour lui, partout où l'on regarde, rien ne va. "Je suis un citoyen angoissé. Je ne suis pas un citoyen déçu. Je suis angoissé par ce monde qui arrive. Angoissé pour ma petite-fille. Angoissé pour mes enfants qui sont déjà des hommes et qui ont 45 piges et 33 piges. (…) On s'aperçoit que rien ne fonctionne. Rien ! Les hôpitaux, en passant par les flics, en passant par les pompiers... Il manque de tout. Tous les mecs sont dans des difficultés notoires alors qu'ils ont des exercices (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite