Géto Suprême : un sérum pour lutter contre les signes de l’âge

·1 min de lecture

Dernier né des Rituels de Beauté du Monde, le Rituel d’Okinawa est plus qu’un soin : c’est une expertise. Source de jouvence pour la peau de l’épiderme jusqu’au derme, il est le fruit de l’alliance entre un secret ancestral, les étonnantes propriétés du Géto, et la recherche biotechnologique de pointe des Laboratoires Cinq Mondes. Les technologies d’évaluation Cinq Mondes utilisées par la recherche biomédicale ont permis de révéler le pouvoir exceptionnel de l’extrait de Géto Bio contre le vieillissement cutané : dès 1 semaine, +53% de collagène de type 1 et 42 gènes impliqués dans le vieillissement impactés positivement.

S’y ajoute aujourd’hui un nouveau soin Géto Suprême : Le Sérum.

Un Sérum qui lutte contre tous les signes de l’âge et le relâchement cutané du visage et du cou

Géto Suprême Le Sérum bénéficie, au sein du Rituel d’Okinawa, de la concentration maximale en extrait de Géto Bio. Au cœur de sa formulation, un trio d’actifs anti-âge global agissent en synergie avec l’extrait de Géto Bio : duo d’acides hyaluroniques pour lisser et repulper, 6 acides biomimétiques et 2 protéines de soie pour retisser le derme et extrait de Wakame pour son action anti-radicalaire. La peau est naturellement régénérée, elle gagne en densité. Le derme est renforcé et peut ainsi triompher des effets néfastes du stress oxydatif. Rides et ridules s’estompent, les contours du visage sont redessinés. Le tout avec 95% (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : le Floxyfral pourrait-il limiter les formes sévères ?
Comment se faire plaisir si on est diabétique
Alzheimer : on sait pourquoi la maladie évolue si vite
DIRECT Covid-19 en France ce 2 novembre : chiffres, annonces
Covid-19 : bientôt des vaccins sous la forme de patchs ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles