Gabriel Attal, né d'une PMA, partage son émotion après l'adoption de la loi de bioéthique

·1 min de lecture

Mardi 29 juin 2021, l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi de bioéthique à la suite des différentes prises de parole des groupes politiques et pas moins de 468 heures de débats en tout. 326 votes pour, 115 contres et 42 abstentions ont été comptabilisés à la suite du scrutin. Grâce à cette nouvelle loi, qui prévoit l’extension de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes célibataires, les premiers enfants concernés pourront être conçus avant la fin de l'année 2021. Une très bonne nouvelle pour le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, qui a réagi dans la soirée sur Instagram. L'homme politique a posté trois photos souvenirs de lui nourrisson, dans les bras de ses parents, qui ont eu recours à cette aide à la procréation : "Je suis né d’une PMA. Il n'y a là rien d'exceptionnel : c'est le cas d'un enfant sur 30 dans notre pays", a-t-il commencé par écrire en légende de cette série de clichés.

"Mais au moment où le Parlement vient d’adopter définitivement la PMA pour toutes, je voulais partager avec vous ma conviction, mon émotion et ma fierté. Ma conviction, c’est que ce droit nouveau, qui n’enlève rien à personne, ne produira qu’une chose : de l’amour", a-t-il ensuite ajouté, avant d'assurer : "Personne ne s’engage dans un parcours de PMA sans aimer profondément un enfant avant même que celui-ci ne naisse".

Fils du producteur de cinéma Yves Attal, décédé en 2015 et d'une salariée d’une société de production, Gabriel Attal a vécu une enfance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles