Le gagnant du jackpot de l’EuroMillions révèle son secret pour avoir les bons numéros… Remporter le pactole n'est pas dû au hasard selon lui

·2 min de lecture

Il a remporté le premier jackpot de l’EuroMillions en France depuis le début de l'année. Ce retraité et père de famille affirme que sa chance ne découle pas du hasard… Mais résulte d’une méthode d’approche personnelle.

Jouer des dates de naissance, des chiffres porte-bonheur, un numéro fétiche qui fait sens dans la vie… Face aux grilles de la FDJ chacun y va de sa technique. Elle repose bien souvent sur beaucoup de superstition et de hasard.

Le 11 juin dernier, un habitant de la Vienne voit sa vie basculer lorsqu’il remporte la cagnotte de l’EuroMillions en cochant les numéros 9-17-21-33-39, ainsi que les étoiles 7 et 11. Le montant de ses gains s’élève très précisément à 30.382.655 €.

Pour gagner à l’EuroMillions, ce retraité, dont l’identité a été préservée, ne s'est pas laissé guider par le hasard. Son secret pour déclencher la chance ? Une méthode très personnelle composée de formules mathématiques.

Une formule secrète

Centre Presse, le quotidien de la Vienne, rapporte que la FDJ a reçu quelques confidences de la part du gagnant au moment de la remise de la coquette somme. Le journal rapporte : « Le chef de famille, amateur de statistiques, établit des combinaisons selon des calculs dont il a le secret. » Et de mettre en lumière les dires de son épouse qui précise : « Parfois, je le vois partir avec sa règle et son stylo et je sais qu'il va s'atteler à ses mathématiques »

Le quotidien explique que : « Le gagnant jouait cette combinaison depuis environ un mois et s'apprêtait à la modifier le jour même de sa prise de jeu gagnante ». Des propos corroborés par le joueur qui fait savoir : « Je me suis dit...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles