Les galettes de sarrasin ont un sens et vous l’ignoriez certainement

Stock-Adobe
Stock-Adobe

Les galettes de sarrasin font partie des plats mythiques des crêperies en Bretagne et dans n’importe quelle crêperie. Elles se préparent avec de la farine de sarrasin, appelée aussi farine de blé noir. On les garnit traditionnellement d'ingrédients salés. Saviez-vous que les galettes ont un sens ? Explication.

En cuisine, on ne rigole pas toujours avec le vocabulaire. Quand on parle de galette de sarrasin, on désigne la préparation salée à base de farine de sarrasin, appelée farine de blé noir, même si le blé noir n’est pas à proprement parlé une céréale. Le blé noir n’a rien à voir avec le blé. Il s’agit d’une plante de la même famille que l’oseille et la rhubarbe. On la cultive beaucoup en Bretagne. Les graines de sarrasin sont ensuite moulues en farine, laissées telles quelles ou décortiquées et torréfiées pour en faire du kasha. Quelle est la différence entre crêpes et galettes ? La pâte à galette de sarrasin se prépare traditionnellement avec de la farine de sarrasin, de l’eau et du sel et c’est tout. La cuisson se fait sur un matériel spécifique : le bilig et demande un sacré tour de main pour étaler la pâte très rapidement à l’aide d’un ustensile appelé le rozell. A la maison, on peut utiliser une poêle à crêpes et enrichir la pâte de lait et/ou d’oeufs.  Voir notre meilleure façon de faire des galettes de sarrasin.

Le sens de la galette de sarrasin

Les plus observateurs ont déjà remarqué que la galette de sarrasin a un sens. En effet, un coté est de couleur...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

5 trucs que vous ne savez pas sur le blé noir
Rien ne va plus pour les bretons : ce plat mythique risque de disparaître
10 galettes qu'on ne mange pas pour l'Epiphanie