Comment garder une jolie peau (même) quand on fume

© Sergey Mironov / Getty Images

On le sait : les cigarettes accélèrent le vieillissement de la peau et favorisent la mauvaise mine. Si la solution la plus rapide (mais pas la plus facile) reste d’arrêter de fumer, il est indispensable d’adapter sa routine de soin pour garder une jolie peau. On fait le point.

Quels sont les effets du tabac sur la peau ?

Pour certains, le tabac serait encore plus nocif que l’exposition aux UV pour la peau. « Le risque de rides précoces serait 4 à 7 fois plus important que chez les non-fumeurs, le risque est multiplié par 12 si on abuse, en plus, du soleil », nous explique Dr Nadine Pomarède, dermatologue au DermoMedicalCenter. Selon la professionnelle, fumer un paquet de cigarettes par jour équivaut à un vieillissement cutané supplémentaire de 10 ans. Résultat ? Peau grisâtre, manque d’éclat, rides et ridules sur les joues, du fait de la destruction du collagène et de l’élastine, le fameux code barre sur la lèvre supérieure (rides péribuccales), accentuation des cernes, kystes et comédons, grisonnement et chute de cheveux. « On sait également que la cicatrisation se fait moins bien chez les fumeurs, et cela peut être une contre-indication à la chirurgie esthétique du fait des complications plus élevées dans les suites », ajoute notre spécialiste. Bonne nouvelle : ces signes sont en partie réversibles si on arrête de fumer. Le teint redevient plus éclatant, la cicatrisation se fait mieux rapidement après l’arrêt du tabac. Pour celles et ceux qui n’auraient ni l’envie ni la force d’arrêter, il est très conseillé d’adapter sa routine de soins pour garder une jolie peau.

Quels sont les produits et les soins à privilégier ?

Nadine Pomarède l’assure : les fumeurs doivent obligatoirement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles