Gastroscopie : comment se déroule l’examen, à quoi sert-il ?

Définition : qu’est-ce qu’une gastroscopie ?

À l’aide d’un endoscope, un tuyau introduit par la gorge ou le nez, le gastro-entérologue va pouvoir explorer l’œsophage, l’estomac et le duodénum (le haut de l’intestin grêle).

Cet examen médical, également appelé fibroscopie digestive ou endoscopie digestive haute, permet de repérer d’éventuelles anomalies ou lésions. Dans le même temps, des prélèvements (biopsies) peuvent être effectués. Ils seront ensuite analysés en laboratoire.

Cet examen est le plus souvent réalisé pour poser un diagnostic, mais il est aussi possible de traiter certaines maladies : des instruments chirurgicaux sont introduits via l’endoscope afin, par exemple, d’enlever des polypes dans l’estomac ou de retirer des pans de muqueuse. Une technique récente appelée POEM (Per Oral Endoscopy Myotomy) permet de sectionner des fibres musculaires en cas d’achalasie, une maladie de l’œsophage qui provoque des blocages alimentaires.

Gastroscopie, coloscopie : deux examens d’endoscopie digestive

Les deux examens ont recours à la même technique : l’endoscopie digestive, c’est-à-dire l’usage d’une caméra introduite par un endoscope (une sorte de tuyau). Mais la gastroscopie permet de visualiser, en vidéo, la partie haute du tube digestif : œsophage,...

Lire la suite