Des gazons synthétiques plus vrais que nature

Pour en finir avec la corvée du jardinage, l’arrachage des mauvaises herbes ou faire des économies d’eau, on mise sur le gazon synthétique. Loin des idées reçues, certains peuvent s’avérer bluffants. Explications.Avoir une belle pelouse verte toute l’année est un rêve pour beaucoup. Et quand arrive la belle saison, y installer son mobilier de jardin devient un vrai délice. Mais ce symbole du farniente n’est pas forcément accessible à tous les possesseurs d’extérieur. Parfois, prendre un bol d’air se passe dans un patio, sur un balcon urbain ou une cour bétonnée. Dans ces conditions, impossible de faire pousser le moindre brin d’herbes. D’autres fois, c’est l’entretien qui pèche. Même si on a semé dans son lopin de terre un gazon sans tonte, il faut en prendre soin régulièrement. Et tout le monde est loin d’avoir la main verte. Pour pallier des heures éreintantes de jardinage et d’arrosage, on a trouvé la solution. On entend déjà les puristes crier au scandale, mais cette alternative peut permettre à tout un chacun de disposer d’un tapis de verdure sans plus aucune contrainte. En effet, le gazon synthétique, car c’est bien de lui qu’il s’agit, s’invite aussi bien sur les terrasses que dans les jardins, même les plus grands.A lire aussi >> Une cabane en bois se transforme en refuge zen en pleine natureComment poser du gazon synthétique ?La pose du gazon synthétique va dépendre du sol sur lequel le positionner. Mais dans tous les cas, on ne fait pas l’impasse de la préparation, gage d’une bonne tenue et de longévité. On respecte aussi le sens des fibres pour garantir des jonctions invisibles et naturelles.Poser du gazon synthétique sur sol dur Envie de recouvrir béton ou carrelage d’une pelouse artificielle ? Voici les étapes indispensables à réaliser. Pour commencer on prépare le sol afin qu’il soit parfaitement lisse, sec, propre et dépourvu d’imperfections comme des mauvaises herbes, des petits cailloux, de la mousse ou des moisissures.Une fois l’étape préparatoire terminée on peut dérouler le gazon. Sur une surface recouverte d’un seul bloc et sur lequel sera installé du mobilier, il est possible de ne coller que les extrémités si celles-ci se trouvent dans un passage fréquent. Ainsi maintenu, on ne se prendra pas les pieds dans le tapis. Sur une plus grande zone, on dispose et on découpe tous les lés bord à bord. Ensuite, on replie sur elle-même chaque côté de ces bandes au niveau de leur jonction, sur environ 15 cm. Dans l’espace vacant, on insère au sol le ruban adhésif spécifique avant de les repositionner dessus avec précaution et force. Enfin, on termine par brosser les jointures afin de faire disparaître les démarcations. En bordure, une colle à base de mastic ou des clous adaptés pourront être utilisés pour une finition idéale.Poser du gazon synthétique avec du sableSur un sol meuble, le travail en amont est un peu plus complexe. On dépose une couche de sable qu’il nous faudra venir niveler et compacter à l’aide d’un rouleau prévu à cet effet. Ainsi, on s’assure d’avoir un sol bien droit, sans aspérité. Puis, on le recouvre de bandes de géotextile se chevauchant légèrement et maintenues avec, par exemple, des clous résistants aux intempéries. S’ensuit la pose du gazon. Pour ce faire, on procède exactement comme sur sol dur. Enfin, pour une stabilité sereine et éviter les risques de décollement et d’accident, on vient renforcer les jonctions et les extrémités en y plantant profondément, tous les 15 cm environ, des clous galvanisés.Comment nettoyer gazon synthétique ?Pour nettoyer au quotidien son gazon artificiel, rien de plus simple. Il suffit de passer un coup de balai dur, en plastique, dans le sens des fibres, pour le dépoussiérer. Le souffleur de jardin, plus encombrant fera aussi l’affaire tout comme l’aspirateur. Une astuce gain de temps si la zone à traiter est très grande. Le savon noir permet de le détacher si besoin, mais demandera obligatoirement un rinçage à l’eau claire. Il peut être également nécessaire de se reporter aux préconisations du fabriquant pour de pas l’endommager.Comment choisir son gazon synthétique ?Le choix du gazon se fait selon plus critères comme la superficie, l’usage, le rendu souhaité et le budget alloué. Pour trouver celui qui nous correspond le mieux il faut aussi regarder la hauteur des brins, la couleur et la résistance. Plus son poids (définit en Dtex) est lourd et plus il sera robuste. Côté matière, le latex ou le polyéthylène offre une bonne résistance aux UV et agressions. En revanche, il est conseillé de faire l’impasse des produits à base de polypropylène. Si l’herbe choisie possède un traitement antigel, cela peut être un plus non négligeable dans les régions les moins ensoleillées. Pour finir, on fait l’impasse des aspects trop brillants qui feront faux au profit d’une allure plus réaliste.Il ne reste plus qu’à profiter de ce nouveau coin de jardin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles